Garde ton cœur plus que toute autre chose

Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. (Proverbes 4: 23)

Hello, dans ce nouvel article j’aimerais parler du cœur, et surtout de cette instruction qui nous est donnée dans le livre des proverbes.

Garde ton cœur plus que toute autre chose.

Ton cœur est le plus précieux de tes biens. C’est pourquoi, plus que ta voiture, plus que ta maison, plus que ton entreprise, plus que ton travail, plus que tes bijoux, tu dois garder ton cœur. Nous sommes sur le point d’achever l’année 2017, et je crois que l’année 2018 est une année de multiplication pour ceux et celles qui sont sensibles à l’esprit de Dieu. Or, lorsque Dieu veut multiplier sa gloire, sa présence, et sa faveur dans nos vies, une seule chose peut nous faire passer à côté de ce que Dieu fait. Cette chose est l’état de notre cœur.

J’ai donc décidé d’écrire cet article, pour t’exhorter, toi qui désires voir cette année de multiplication se manifester dans ta vie, à garder ton cœur, afin qu’on y trouve toujours des sources de vie, et que toute mauvaise semence y  soit arrachée au nom de JÉSUS-CHRIST.

A présent je vais te donner cinq conseils qui pourront t’aider à comprendre en quoi consiste le fait de garder son cœur. Pour ma part, à partir du moment où j’ai commencé à mettre en pratique ces conseils, j’ai vu toutes les mauvaises semences arrachées de mon cœur et j’ai acquis beaucoup de discernement afin de ne pas accepter n’importe quelle parole, n’importe quel discours, et n’importe quel comportement.

Premier conseil: Analyse bien les conseils qu’on te donne. tu me diras sans doute: « tu es entrain de me donner des conseils et le premier que tu me donnes est d’analyser les conseils qu’on me donne. » Oui, cela s’applique aussi aux conseils que je suis entrain de te donner. Ne te contente pas de les recevoir, mais analyse-les. Cela demande beaucoup de maturité, de connaissances, et d’écoute du saint-esprit. Mais je peux t’assurer que cela t’épargnera beaucoup d’erreurs. Entoures-toi de bons conseillers. En général, 4 critères permettent de savoir si une personne est bonne conseillère. Soit elle a réussi dans un domaine où tu aimerais réussir à ton tour, soit elle possède des qualités que tu aimerais beaucoup développer en toi, soit elle te conseille conformément aux valeurs chrétiennes, soit elle te donne un conseil qui s’accorde à ce que Dieu t’a dit dans le secret. (un point important: Les parents sont en général de très bons conseillers).

Deuxième conseil: écoute tes intuitions et tes premières impressions. le dictionnaire Larousse définit une intuition comme une connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience. Une intuition est donc une pensée qui vient à toi, et que tu ressens comme vraie, sans forcément pouvoir expliquer pourquoi. Très souvent, lorsque tu recherches le Seigneur de tout ton cœur, tu ne trompes pas, alors écoute-toi, avant d’écouter les autres. J’ai beaucoup d’exemples à ce propos, et je vais en citer un. Quand j’ai commencé à fréquenter ma première église, on m’a redirigée vers une église de maison qui était tout près de chez moi, et quand j’y suis allée la première fois, je n’ai pas du tout vu ce que je souhaitais trouver dans une église de maison. Je m’attendais à voir des chrétiens et chrétiennes échangeant sur leur foi et sur la parole de Dieu en toute simplicité, mais au lieu de cela j’ai vu un jeune homme très orgueilleux qui essayait de prêcher la parole à 4 ou 5 personnes juste pour qu’on voit qu’il sait prêcher. Je n’y suis pas retournée jusqu’à ce qu’ils me rappellent pour me donner des arguments pour que j’y retourne. Je l’ai fait, et ce fut une grosse erreur, et une énorme perte de temps pour moi. Pour cette raison j’aimerais vraiment t’exhorter à écouter tes intuitions et tes premières impressions en priorité.

Troisième conseil: N’écoute pas n’importe quel enseignement. Il est important de veiller à ce que les enseignements que nous apportent un pasteur ou un prédicateur nous aident à devenir meilleurs et à vivre notre foi de la manière la plus harmonieuse et équilibrée possible. Et je ne cesserai de dire que le saint-esprit est le meilleur enseignant, c’est lui qui vient confirmer dans nos cœurs qu’un enseignement est bon pour nous. Aucun enseignement inspiré de l’amour de Dieu ne viendra déposer sur ton cœur des fardeaux très lourds à porter. Le fardeau de Christ est un fardeau léger, car il consiste dans l’amour de Dieu et l’amour de son prochain. Le souci avec les prédicateurs est qu’ils peuvent faire dire tout et n’importe quoi à la bible. Ils peuvent justifier de vrais actes de haine en utilisant la parole. Il est donc important de veiller à ce que la doctrine qui nous est enseignée nous amène à aimer davantage Dieu, à aimer davantage notre prochain, et à être en accord avec, d’un côté notre personnalité et nos désirs, et de l’autre côté, les désirs de notre Dieu. Je le dis cela parce qu’une doctrine façonne une pensée. Or si on pense mal, on ne sera pas bien dans notre vie. Et si on n’est pas bien dans notre vie, on ne pourra être bien, ni avec notre prochain, ni avec notre Dieu.

Quatrième conseil: Garde ton cœur de paroles qui détruisent ta foi. Ne laisse personne détruire ce que Dieu a pris du temps à semer en toi au travers de sa parole ou de sa promesse. Qu’aucun discours malveillant ne vienne détruire ta personne. crois en ce que tu es, crois en ce que Jésus dit de toi, crois en ses promesses, crois en tes rêves, crois en tes projets, travaille à leur accomplissement.

Cinquième conseil: Évite de médire. Mon dernier conseil, qui est également un sujet de mes prières. La médisance est quelque chose qu’on retrouve partout. Dans les relations de travail, dans des discussions entre amis, etc… Maintenant j’évite vraiment de parler des gens, car je me suis rendue compte premièrement que les personnes avec qui tu médis sur les autres seront les premières à aller médire sur toi avec les autres, deuxièmement, ça ne construit rien, mais au contraire, nous détruit à l’intérieur, et détruit l’image de la personne sur qui on médit. Je préfère avoir peu d’échanges avec une personne, plutôt que de beaucoup parler pour ne rien dire de constructif. La médisance nous prive de nos bénédictions, et en tant que chrétiens, nos paroles doivent servir à la bénédiction, à la construction, et non pas à la destruction. Pour ma part, j’avais tendance à laisser les gens m’entraîner dans de la médisance et je me suis rendue compte à quel point ça attristait mon Dieu et détruisait mon intimité avec lui. Tu ne peux pas dire du mal des gens et par la suite ouvrir ta bouche pour bénir et louer Dieu. ça n’a juste pas de sens, et ça te prive d’une réelle profondeur dans l’intimité, car le danger avec avec la médisance est que la langue aime ça. On s’y habitue donc facilement, pourtant, sans une profondeur dans l’intimité avec Dieu, Il est bien difficile, voire impossible, de saisir l’oeuvre de son esprit.

Voilou, voilà! Mes petits conseils, j’espère qu’il t’aideront comme ils m’aident aujourd’hui à garder mon cœur, afin que tu puisses vivre une année 2018 riche en belles surprises, belles visitations, pleine d’exhaussements, de faveurs, de joie, de témoignages, pour la gloire de notre Dieu, et ton épanouissement en Christ.

Que Dieu te bénisse,

Magaly.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s