Femme, connais ta valeur!

Hello, j’aimerais par cet article t’encourager, toi, femme chrétienne, à être pleinement ce que Dieu dit de toi. Il arrive que notre vison de nous-mêmes soit biaisée. Ce peut être en raison de critiques incessantes, de trahisons, de manques affectifs, d’échecs répétés. Mais connaître sa valeur est le début de l’épanouissement personnel, car on ne se définit plus en fonction de ce que l’autre dit de nous ou nous fait, mais on se définit en fonction de ce que l’on donne à l’autre. Quand on connaît sa valeur, on n’est plus dans une logique de recevoir, mais plutôt dans une logique de donner. Et en donnant, on reçoit forcément. Or, en tant que femmes, Dieu nous appelle à donner. Donner de notre temps et de notre force physique, en étant des femmes entreprenantes, donner la vie, donner au pauvre et à l’indigent, etc… Mais pour pouvoir donner efficacement, Il est important de savoir ce qu’il y a en nous. Ainsi, on pourra donner en accomplissant pleinement la volonté de Dieu par le saint-esprit.

Tu ne peux pas donner efficacement si tu ne sais pas ce que Dieu a mis en toi. Tout commence donc par l’intimité.

Femme, la bible dit de toi que tu as plus de valeur que les perles, que tu es une couronne éclatante, un sujet de louange, une femme battante, déterminée à atteindre ses objectifs et assistée par le glorieux Saint-Esprit. Alors marche dans cette identité, afin d’être la meilleure version de toi, et d’être une source de bénédiction pour d’autres.

À présent, Je vais te donner 3 conseils qui m’aident aujourd’hui à marcher dans cette identité, et qui t’aideront aussi, je le crois.

Faire passer les besoins du Seigneur avant les tiens.

Très récemment j’ai expérimenté cela, et je reconnais que c’est comme sauter dans le vide. Tu perds le contrôle. Mais en le perdant, tu n’es pas déstabilisé, bien au contraire, tu es davantage rassuré car tout ne repose plus sur tes capacités qui sont si limitées et imparfaites, mais tout repose sur le « Amen » de ton Dieu qui peut tout, et bien au-delà de tes attentes. Lorsque j’ai tout récemment cédé à Dieu quelque chose que je retenais  encore sous mon contrôle, je me suis sentie plus légère. C’est comme si je renouvelais cette alliance avec lui afin de pouvoir davantage m’appuyer sur lui pour ma vie. Et je peux te dire que Dieu n’est pas insensible à un tel pas de foi et de renoncement à soi . Il me le montre tous les jours et je t’invite à l’expérimenter si tu peines encore à le faire. Peut-être que tu portes encore un baggage trop lourd, que Dieu te demande de déposer à ses pieds? Est-ce ton choix professionnel? Le choix de ton conjoint? Le choix de ton lieu d’habitation? J’aimerais te dire que ce n’est qu’en abandonnant ce que tu retiens encore sous ton pouvoir, que tu possèderas ta valeur. Plus tu marcheras conformément à la volonté de Dieu pour ta vie, plus ce que Dieu a mis en toi seras révélé, par l’action du Saint-Esprit.

Ne pas manger le pain de la paresse

Renoncer à soi ne veut pas dire paresser. Ça ne veut pas dire rester à attendre que Dieu fasse les choses pour nous ou rêve pour nous. Dieu nous a donné cette capacité de rêver et de travailler pour l’accomplissement de nos projets, alors profitons-en. Quand j’ai donné ma vie à Jésus, le fait qu’on me dise qu’il fallait que je renonce à moi-même signifiait aussi pour moi renoncer à mes rêves. Alors pendant quelques années j’ai enfoui mes rêves dans une boite en me disant que Dieu allait faire les choses pour moi. Or pendant ces années, rien ne s’est fait, et ça m’a rendue très malheureuse. A cause d’un mauvais raisonnement, j’ai eu l’impression de subir ma vie plutôt que de la vivre, pourtant, à l’origine, je suis une bonne vivante. Aujourd’hui par sa grâce, les données ont changé. Alors ne fais pas l’erreur que j’ai faite, mets ton Dieu au défi, assure-toi qu’il agréé tes voies, forme des projets, et il te donnera le succès, car la femme vertueuse décrite à Proberbes 31 est une femme entreprenante et active à la fois pour gérer la maison, et pour gagner de l’argent. Elle travaille d’une main joyeuse, elle fait des investissements et donne au pauvre. Nous servons le Dieu fidèle qui ne ment pas. si il a dit que la femme vertueuse est appelée à gagner de l’argent,  il te fera gagner de l’argent.

Elle sent que ce qu’elle gagne est bon ; Sa lampe ne s’éteint point pendant la nuit. (Proverbes 31:18).

Travailler à développer tes dons et travailler ton caractère.

Je mets ces deux points en parallèle, les dons et le caractère, car j’estime que l’un ne va pas sans l’autre. Les dons spirituels sont très importants car il nous permettent d’influencer divinement le monde. Mais des donc spirituels sans le caractère de Christ détruisent le témoignage de l’évangile. nos dons nous permettent de nous épanouir pleinement en Christ, de révéler Christ au monde, d’aider ceux qui partagent la même foi que nous. Si on ne travaille pas à les développer, ils ne se développeront pas tous seuls. je vous donne un petit témoignage. J’ai reçu une grâce pour la louange, et je l’ai clairement su lorsque Dieu a une fois ouvert ma voix de manière vraiment extraordinaire. ma voix a été transformée, elle portait plus haut et j’avais ce vibrato, mais cela n’a duré que deux jours. après j’ai repris ma voix habituelle. Avant cela, un frère en Christ m’avait dit avoir fait un songe où il me voyait louer Dieu et être toute en feu. Il est vrai que j’avais des louanges tout le temps dans mon cœur mais je ne pensais pas forcément avoir cette grâce. alors après que j’aie retrouvé ma voix normale, je priais souvent en demandant à Dieu de me redonner cette voix que j’avais eue pendant deux jours, et rien du tout. Mais j’ai fini par comprendre qu’en ouvrant ma voix comme il l’a fait, Dieu venait me montrer quelque chose qui est en moi et qu’il fallait que je travaille, car je crois que c’est dans le travail que Dieu déploie et non dans l’inaction. Je me suis également achetée un piano, inscrite au conservatoire, car je sais que Dieu, dans mon travail pour faire fructifier ces grâces, déploiera encore ce qu’il a mis en moi par l’action de son saint-esprit. Alors je t’encourage à ne pas négliger ce que Dieu a mis en toi, et surtout, à te laisser transformer par lui. Car les dons vont attirer des gens à toi, mais c’est ton caractère, le fruit de l’esprit en toi, qui va les maintenir à tes côtés.

J’espère que mes conseils et témoignages t’aideront à vivre davantage dans ton identité de femme de valeur.

Que Dieu te bénisse.

Magaly.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s