PLUS DE TOI

Brille où que tu sois car Jésus vit en toi

La destinée c'est quoi?

Hello, comme je l’avais annoncé sur ma page instagram, ce mois de janvier, nous parlerons de la destinée. Le dictionnaire Larousse nous donne deux définitions assez différentes du mot destinée. La première est la suivante:

“Vie humaine considérée sur le plan individuel comme un ensemble de circonstances heureuses ou malheureuses et envisagée dans une issue indépendante de la volonté.”

Sans vouloir remettre en cause le dictionnaire Larousse dont les rédacteurs sont des personnes très instruites et compétentes, Je n’approuve pas cette première définition car elle ôte la place de la volonté de l’homme dans le déroulement de sa destinée. Les circonstances de nos vies sont, à quelques exceptions prêt, toujours le fruit de la volonté d’une personne. Cette personne est souvent nous, mais elle peut également être quelqu’un d’autre. La deuxième définition du mot destinée donné par le dictionnaire Larousse est à mon sens plus juste:

“Détermination préalable des événements de la vie humaine par une puissance supérieure.”

Cette puissance supérieure n’est nulle autre que la puissance de Dieu, qui a déterminé un plan parfait pour la vie de chaque individu. Mais dans son amour, il a également donné à chacun de nous le libre arbitre qui nous permet de déterminer notre destinée par notre propre volonté. Le libre arbitre est le pouvoir donné à la volonté humaine. Lorsque le Seigneur a donné à Adam et Eve le commandement de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, il leur a aussi permis de laisser libre cours à leur volonté pour désobéir. C’est cette même volonté qui nous permet de déterminer notre destinée, en conformité ou non avec celle que Dieu a choisie pour nous.

Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. (Psaume 139:15-16)

Dans cet extrait du Psaume 139, le Roi David nous parle de la prescience de Dieu. Il a en effet destiné des jours à chaque individu. Ce passage est très fort, car il est écrit que Dieu avait rédigé chaque jour qui nous était destiné dans un livre. Quelle marque de considération pour l’homme! Je pense que dans ce livre il y a des options A, B, C et autres qui varient en fonction de notre obéissance, de notre niveau de maturité spirituelle à un moment donné ou encore de notre foi. Par exemple le plan A pourrait symboliser le plan parfait du Seigneur, le plan B décrirait la manière dont Dieu agencerait les choses en cas de désobéissance, le plan C, ce qu’il ferait en cas de persistance dans cette désobéissance pour nous ramener encore à son plan parfait, et ainsi de suite. Tout cela dans le but de nous conduire dans ce plan de bonheur et de paix qu’il a parfaitement prévu d’avance. C’est pourquoi, en tant que chrétien, il est important, dans notre intimité avec Dieu, de prier pour pouvoir vivre chacune de ces journées rédigées d’avance par le Seigneur, car à quoi bon se sanctifier, si c’est pour passer à côté de l’excellence de la volonté de Dieu. Je ne cesserai également de parler de l’importance des prophéties, paroles de connaissance qui nous sont données sur nos vies, afin de nous permettre d’avoir une vision à moyen ou long terme de ce qu’est ce plan parfait (j’essaierai de faire un thème sur les prophéties, en mars je crois, ce sera très intéressant).

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. (Jérémie 29:11)

Dans ce passage, le Seigneur parle à Israël, mais par Jésus-Christ, il peut aujourd’hui s’appliquer à chaque individu. Initialement, Dieu a formé pour chaque personne des projets de paix. le problème est que le mal qui domine partout empêche l’homme n’ayant pas l’esprit de Dieu, et même parfois celui qui  l’a reçu, de vivre ces projets de paix. Mais je déclare, au nom de JÉSUS, que nous vivrons les projets de paix que Dieu a formés pour nous.

Le Seigneur a déposé en chacun de nous, avant même notre conception, ce qui nous est nécessaire pour accomplir notre destinée. les capacités physiques, spirituelles, intellectuelles existent déjà en chaque individu pour qu’il puisse accomplir la destinée parfaite que Dieu a formée pour lui. Le souci est que lorsqu’on ne naît pas dans une famille chrétienne qui craint Dieu, les malédictions, et toutes sortes d’autres facteurs peuvent agir pour bloquer cette destinée. Lorsqu’on ne naît pas dans une famille dans laquelle le saint-esprit et la grâce divine agissent, plusieurs autres facteurs tels qu’ un mauvais environnement, des mauvaises fréquentations, des liens de malédictions familiales, un mauvais caractère peuvent bloquer, dès notre enfance, tout ce que Dieu a mis en nous pour accomplir notre destinée. Plus tard, cela peut être un mauvais choix d’études, un mauvais choix de carrière, des événements dramatiques et autres, qui vont venir éteindre ces choses que Dieu a mises en nous.

“L’Éternel parla à Moïse, et dit : Sache que j’ai choisi Betsaleel, fils d’Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda. Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence, et de savoir pour toutes sortes d’ouvrages, je l’ai rendu capable de faire des inventions, de travailler l’or, l’argent et l’airain, de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d’exécuter toutes sortes d’ouvrages”. (Exode 31: 2-5)

Nous avons là un bel exemple des capacités que Dieu met en l’homme pour accomplir ce pour quoi il le destine. Betsaleel était une homme choisi et équipé par le Seigneur de toutes les capacités physiques et intellectuelles nécessaires pour construire le tabernacle, l’arche de l’alliance, tout ce qui était nécessaire pour créer ce lieu d’adoration à YHWH et réaliser toutes autres sortes d’ouvrages. Nous pouvons encore trouver d’autres exemples dans la bible. L’onction prophétique ou l’onction pour le ministère se trouve en nous dès notre naissance. Je pense par exemple à Jean-Baptiste qui savait déjà, étant dans le ventre de sa mère Elisabeth, que Jésus était le sauveur (luc 1: 41-44), et au Roi David, qui tuait déjà le lion lorsqu’il gardait les brebis avant même d’avoir été oint par le prophète Samuel et d’avoir remporté les guerres qu’il a menées par la suite (1 Samuel 17: 33-36). Cela m’a également fait pensé à moi-même qui avait déjà, toute petite, une grâce pour la prière. Je me souviens quand j’avais 10 ans, lorsqu’on priait avec la maman de ma meilleure amie, elle me disait que je priais bien. Alors qu’on n’y connaissait rien à tout ce qui est onction et tout le reste, cela se manifestait déjà. Je pense aussi à l’envie d’écrire que j’ai très fortement ressenti à mes 17 ans. Je voulais faire des études de psychologie car J’avais envie d’écrire des livres plus tard, pourtant je n’étais pas chrétienne pratiquante.

Lorsqu’on va donner sa vie à Jésus, on va pouvoir connaître profondément ces choses enfouies en nous et qui se sont peut-être endormies, qu’on n’a pas assez exploitées; et si on les a exploitées comme il le fallait, elles vont se parfaire.

Lorsqu’on va laisser Jésus devenir le Seigneur de nos vies, toutes cette intelligence, ces capacités, ces onctions vont pouvoir se révéler pleinement, et parfaitement. Certes il y a des personnes qui ne sont absolument pas chrétiennes, et qui exploitent leurs dons et leurs capacités au maximum tout en étant épanouies dans leurs vies. Cela est vrai, mais il n’en demeure pas moins que “toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.” (Jacques 1:17). Pour que notre don atteigne cette perfection, il faut l’action de Dieu. Tous les dons ne sont pas parfaits, et cette perfection dont il est question n’est pas au niveau de la performance du don, mais est au niveau spirituel, de Jésus-Christ, en tant que maître de ce don, car maître de la vie de celui qui exerce ce don. Alors même si ces personnes peuvent exploiter au maximum leurs dons, ces dons ne sont pas parfait, car Jésus-Christ n’en n’est pas le maître.

Je t’exhorte vraiment à rechercher auprès de ton Dieu l’accomplissement de son plan merveilleux et parfait dans ta vie. Que chaque chose que tu fais, chaque décision que tu prends soit en accord avec sa volonté parfaite. Le saint-esprit te guidera, et sa paix sera ton signe que tu es dans sa volonté parfaite. En tant que Chrétien, ne t’en éloigne pas, mais recherche-la, afin que tu sois pleinement ce témoignage de sa gloire. Il a un plan glorieux et victorieux pour ta vie. Exploite tes dons, exploite tes potentialités, accepte de commencer petit, mais ne cesse jamais de viser le sommet.

“Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes.” (Luc 16:10)

IL y a un avantage à commencer petit. On apprend l’humilité, on peut s’inspirer du témoignage de ceux qui nous ont dirigé, on détient une source, une origine, et lorsque Dieu nous positionne au sommet, on ne prend pas la grosse tête et on est à même de parler à ceux que nous dirigeons, et de leur montrer un vrai modèle d’évolution.

Que Dieu te bénisse.

Magaly.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.